English |  Deutsch |  Français |  Italiano |  Español
Archives historiques - 
Recherche:

Utilisez le signe + pour séparer les mots.
Période: Jour Mois Année Jour Mois Année
De 19
A 19
 
Filtrer les résultats: Emission Langue
Chroniques du jour (CJ) - 08 JAN 1942 - Français
     [CJ-1942-01-08-FR]


Télécharger les fichiers

Aperçu rapide de l'OCR:
Revue du jour 3 janvier 1942 Perrin
Mesdames et Messieurs,
Veuillez écouter notre chronique de la journée:
Avant que s'ouvre la conférence panaméricaine de Riode
Janeiro, on a enregistré avec intérêt les déclarations que vient de fair«
M. Guinazu, ministre des affaires étrangères d'Argentine sur l'attitude de
son pays. Il a défini quels sont les devoirs qu'implique, à son avis, le
principe de la solidarité entre les divers Etats du JE Nouveau-Monde,
Ces devoirs d'assistance réciproque, de coopération défensive ne doivent
pas être confondus avec une alliance militaire. lâg§§M&ftxl:ël5xgilffas.1,n
d'ailleurs, ne pourrait accepter des accords de cette sorte sans consulter
le ongrès. Mais, ses engagements lui permettent d'accorder un traitement
exceptionnel aux &tats-ünis qu'elle considère comme un pays non belligérant,
D'autre part, l'ambassadeur d'Allemagne à Buenôs-Ayres
s'est rendu auprès du ministre des affaires étrangères avant son départ
pour la conférence de Rio-de aneiro. Le diplomate allemand rentrera à Berlin
à la fin de la semaine prochaine pour faire rapport à son gouvernement.
Passons aux informations militaires qui, jusqu'à ce sa:
soir tout au moins, ne relatent aucun fait particulièrement important» In
Malaisie, les Japonais ont atteint la région de Kuala-Lumpur, ville connue
comme centre du marché du caoutchouc. Dans la cité même, les autorités anglaises
ont décrété le couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin. L'aviation
nippons fut de nouveau XOEXk active au-dessus de la Birmanie et de
l'Insulinde« De son côté, la RAF attaque Bankok, la capitale de la Thaïlande*
Seldn les communiqués officiels, la situation ne s'est
guère modifiée, durant les dernières 24 heures sur le front germano-russe,
Ih Lybie, enfin, les SBXXKXXKX forces germano-italiennes se retirent de
Djebaya, annonce le grand quartier général du Caire, profitant d'une violente
tempête de sable qui gSne la visibilité«
In marge des hostilités dans le Pacifique, signalons
que la Thaïlande revendique maintenant certains territoires qui font actuellement
partie de la Malaisie et de la Birmanie.
A défaut d'informations politiques, les dépêches d'Europe
nous xp Siiâiai aujourd'hui ¡asxliixx renseignements sur les condition
météorolgiques extraordinaires qui régent dans certaines régions. C'est
ainsi que les tempêtes de neige font rage en Espagne, où le firoid est ex
trêmement intense« Des bandes de loups, descendant de la montagne, ont
fait leur apparition dans la région de tinosa. La circulation des trains
est entravées' sur plusieurs lignes. Certains convois sont même bloqués par
En Suisse également, le froid est vif et la neige abondante dans
les hautes régions. Cela fait le bonheur des 500 ¿arçons et des 500 jeunes
filles qui ont le AfrHtfL ege de participer aux VLOXXS. camps des jeunes skieurs,
les premiers à ontana, îMMJBXtàwsxkTffîwxgMit. dans le Valais, les
secondes à Wengen dans 1'Oberland bernois et qui, pendant toute une semaine
s'entraîneront sous la direction de chefs expérimentés«
Mais, avecle froiâ, on voit se répéter les appels des autorités
invitant la population à économiser le combustible. Jfadoer le charbon ne
manque pas seulement pour chauffer nos poêles comme nous en avions l'habitude.
I. fait dfaut aussi dans certaines industries. C 'est ainsi que
ISoffice fédéral de guerre îïFl'industrie et le travail a décrété le ration
nement du ciment. Dès le 8 janvier, les ciments de tous genres ne pourront
être livrés ou acquis que contre des permis accordés par la section des
matériaux de construction. Cette mesure, dit le communiqué officiel, est
devenue nécessaire parce que les fabriques de ciment ne peuvent pas être
ravitaillées suffisamment en charbon et sont dans l'obligation de réduire
considérablement leur production. Les quantités de ciment disponiblen,qui
sont inférieuresaux besoins normaux, doivent être réservées, en tout premier
lieu, aux travaux importants du point de vue de l'économie de guerre,
e r ste sera réparti aussi équitablement que possible entre les divers autres
Ce ne sera sans doute pas la seule restriction nouvelle que nous
apportera ce troisième hiver de guerre.
v.1.09